Derniers billets
Please reload

Liquide inflammable - Robert Bryndza - Belfond, 2019.

 

 

 

Une fois n'est pas coutume, pour ouvrir le bal de mes lectures 2020, j'ai lu un 'cold case' anglais gentiment envoyé par Babelio et les éditions Belfond. Merci à eux pour ce cadeau tant attendu et finalement arrivé à temps pour être placé sous le sapin. Dans la foulée des agapes de la Saint-Sylvestre, j'ai avalé en deux jours ce roman policier de facture certes classique mais suffisamment bien construit pour que je me prenne au jeu du 'c'est sûrement elle la coupable ... non c'est lui !' pour finir par me dire 'Zut ! J'avais tout faux, je ne l'ai pas vu venir !


Robert Bryndza a donc bien préparé son coup en m'entraînant à la suite de son enquêtrice favorite, Erika Foster, à la recherche du meurtrier d'une petite fille disparue il y a 26 ans et dont le cadavre vient d'être enfin retrouvé dans une carrière inondée. Je me suis rapidement attachée aux différents personnages que l'auteur a pris la peine de développer pour pimenter le récit et m'envoyer sur des fausses pistes.
Si l'écriture n'a rien de particulièrement remarquable, elle est cependant suffisamment fluide pour rendre la lecture agréable, d'autant plus que les chapitres sont courts. Je ne sais pas vous mais moi ça me donne juste envie d'en lire encore un petit, puis un autre petit en ne culpabilisant pas de finalement y avoir passé la journée.
En bref, même si mon estomac a quelquefois eu du mal de rester à sa place en salle d'autopsie, le lecture fut agréable et idéale en ce moment de décompression de début d'année.

 

Quatrième de couverture

Alors qu'elle sonde les profondeurs d'une vieille carrière inondée à la recherche d'une cargaison de drogue, l'inspectrice Erika Foster fait une macabre découverte : un sac-poubelle renfermant des ossements d'enfant.
Le légiste est formel : le squelette est celui de la petite Jessica Collins, sept ans, dont la disparition en 1990 avait profondément ému l'Angleterre. Un dossier classé sans suite depuis.

Obsédée par ce drame, Erika se jure de faire toute la lumière.
Mais entre la pression de sa hiérarchie, l'effervescence des médias alléchés par ce sordide rebondissement et le silence de la famille Collins, la flic entêtée sent rapidement qu'elle a mis les pieds dans une affaire complexe, aux ramifications aussi noires qu'étonnantes... et dangereuses.

L'eau est un parfait tombeau. Et l'on ne devrait jamais déranger ceux qui y sont engloutis.

Share on Facebook
Please reload

© 2017 La belette du sud - partage ses lectures

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now